Rechercher sur le Site

26 janvier : la jeunesse et les personnels par milliers en grève et dans la rue pour leurs revendications !
Publié le 27 janvier 2021 | SNUDI-FO 61

Une immense colère s’est exprimée dans le cadre de l’appel à la grève appelée par les syndicats de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, avec des milliers de manifestants à Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille ou Nantes, par exemple, et des rassemblements dans tous les départements.

La grève était significative dans le 1er degré avec des centaines d’écoles fermées comme dans le 2nd degré avec de nombreux établissements majoritairement en grève.

Les enseignants, AESH, AED, infirmières et administratifs de l’Education nationale, toutes les catégories de personnels de l’Education Nationale et du Supérieur ont manifesté pour exiger :
- Le recrutement massif et immédiat de personnels, l’annulation des suppressions de postes annoncées pour la prochaine rentrée !
- 183€ mensuels pour tous les personnels et le rattrapage du pouvoir d’achat perdu depuis 20 ans !
- Le retrait des contre-réformes des ministres Blanquer et Vidal !
- Le rétablissement d’un baccalauréat national !
- Un vrai statut, un vrai salaire pour les AED et les AESH, abrogation des PIAL !
- l’abandon du projet de loi 4D qui prévoit le transfert de la santé scolaire aux collectivités !

Ils ont été rejoints par les étudiants, venus massivement dans les cortèges réclamer la réouverture totale des universités et le rétablissement des cours en présentiel.

La FNEC FP-FO soutient pleinement cette revendication. Les réponses du Ministre sont inacceptables !

Une délégation intersyndicale a été reçue au ministère à l’issue de la manifestation. Aux revendications, les représentants de la DGRH et de la DGESCO répondent par la mise en place d’un « réseau de correspondants continuité pédagogique. »

Ils ajoutent que les personnels seront « accompagnés avec le Grenelle »qui a initié « une réflexion sur la revalorisation et la requalification des métiers. »
En clair, le ministère se moque du monde et annonce de manière à peine voilée qu’il compte poursuivre ses contre-réformes.

La mobilisation du 26 janvier est un point d’appui pour organiser la résistance

26 janvier : la jeunesse et les personnels par milliers en grève et dans la rue pour leurs revendications !
cale




Documents Liés
26 janvier : la jeunesse et les personnels par milliers en grève et dans la rue pour leurs revendications !
PDF - 155.9 ko
Stage mouvement le 12 avril 2021

Le SNUDI-FO 61 organise un stage à propos du mouvement intra-départemental le lundi 12 avril à Alençon.
Ces stages sont ouverts à TOUS, syndiqués ou non, PE stagiaires ou titulaires.

La circulaire mouvement paraîtra fin mars-avril avec les règles établies par l’administration, appelées Lignes directrices de Gestion (LDG), issues de la loi DUSSOPT.
Pour rappel, la loi DUSSOPT, c’est la fin de la transparence, relation individuelle de l’agent avec l’administration, règne de la suspicion, augmentation des postes à profil au détriment du barème basé sur l’AGS, postes imposés d’office : pour le SNUDI-FO 61 c’est une régression des droits des personnels ! Le SNUDI-FO en demande l’abrogation !

VENEZ NOMBREUX POUR ETRE INFORMES ET ETRE ACCOMPAGNES

Les inscriptions se font par email (snudifo61@gmail.com) ou par un formulaire en ligne : ICI

Nous vous fournirons les documents à envoyer à votre supérieur (convocation nominative + la demande d’autorisation syndicale) 1 mois avant le stage (le 12 mars).

Demande d’autorisation d’absence

N’oubliez pas : Participer à un stage syndical est un droit. Utilisons-le ! (12 jours par an)

Bulletin d’adhésion 2021

Stage syndical "connaître ses droits pour mieux se défendre" le lundi 29 mars à Alençon : Ouvert à tous !

Le SNUDI FO 61 organise un stage syndical le lundi 29 mars à l’Union départementale FO, à Alençon (8 place Poulet Malassis), sur le thème suivant : « connaître ses droits pour mieux se défendre ».

Ce stage n’est pas un stage pédagogique mais syndical pour mieux connaître ses droits notamment. Il est ouvert à TOUS (adhérents ou non).

Les inscriptions se font par email (snudifo61@gmail.com) ou viale formulaire dédié en ligne.

Affiche connaître ses droits

A la suite de votre inscription, nous vous fournissons les documents nécessaires qu’il faudra envoyer à votre supérieur :
- convocation nominative,
- demande d’autorisation syndicale (à compléter).

Formulaire d’absence

Cette demande de congé de formation syndicale à votre supérieur hiérarchique est à envoyer au moins un mois avant la date du stage, soit avant le dimanche 28 février à minuit (par mail ou par courrier).

Connaître ses droits est un pré-requis indispensable pour mieux les exercer et apprendre à connaître les rouages administratifs, le déroulement d’une carrière ou encore son statut.

Vous avez droit à 12 jours de stages syndicaux par année scolaire.


SPIP 3.2.8 habillé par le Snudi Fo