Rechercher sur le Site

Grève du 10 novembre
Publié le 9 novembre 2020 | SNUDI-FO 61

Après les annonces du Ministre, plus que jamais : tous en grève le 10 novembre !

Le Ministre Blanquer annonce le réaménagement du protocole sanitaire et du baccalauréat. Il tend un piège aux membres du personnel. Sous prétexte d’un protocole « renforcé », il indique : « chaque établissement aura son organisation propre », remettant en cause une fois de plus le caractère national de l’Ecole.
En refusant de répondre aux revendications, le ministre cherche une fois de plus, à faire porter la responsabilité du chaos sur les seuls personnels.

Un BAC local, en contrôle continu

Le Ministre rend pérenne ce qui a été imposé pendant le premier confinement et accélère la destruction des diplômes. Notre revendication demeure : retour à des épreuves nationales, retrait de la réforme du BAC et de Parcoursup !

Le retour de « l’enseignement » à distance, et de la double-journée de travail

Le Ministre veut imposer la continuité pédagogique donc le télé-enseignement, qui n’est pas de l’enseignement, et qui conduit les personnels à travailler jour et nuit, dans des conditions insupportables. Il veut imposer la flexibilité totale des emplois du temps, des obligations réglementaires de service.

Pour continuer à accueillir les élèves dans les classes dans des conditions sanitaires protectrices, il y a urgence à procéder au recrutement immédiat de personnel.

Depuis le 2 novembre, des milliers de membres du personnel se regroupent en réunions syndicales, en AG, font grève. Partout, le ras-le-bol s’exprime face à des conditions de travail disloquées, face au refus du gouvernement de protéger les personnels et les élèves.

La revendication portée par les organisations FNEC-FP-FO, FSU, CGT, SNALC, SUD, SNCL-FAEN avec la FCPE, la FIDL et l’UNL est plus que jamais d’actualité : il faut le « recrutement immédiat des personnels par le recours aux listes complémentaires des concours » !
La FNEC FP-FO appelle les personnels à faire grève massivement le 10 novembre.
Elle les invite à poursuivre et amplifier les assemblées générales, à s’adresser aux parents d’élèves, aux lycéens, pour organiser la mobilisation et discuter collectivement, dès mardi 10 novembre, des suites à lui donner.

cale




Stage mouvement le 12 avril 2021

Le SNUDI-FO 61 organise un stage à propos du mouvement intra-départemental le lundi 12 avril à Alençon.
Ces stages sont ouverts à TOUS, syndiqués ou non, PE stagiaires ou titulaires.

La circulaire mouvement paraîtra fin mars-avril avec les règles établies par l’administration, appelées Lignes directrices de Gestion (LDG), issues de la loi DUSSOPT.
Pour rappel, la loi DUSSOPT, c’est la fin de la transparence, relation individuelle de l’agent avec l’administration, règne de la suspicion, augmentation des postes à profil au détriment du barème basé sur l’AGS, postes imposés d’office : pour le SNUDI-FO 61 c’est une régression des droits des personnels ! Le SNUDI-FO en demande l’abrogation !

VENEZ NOMBREUX POUR ETRE INFORMES ET ETRE ACCOMPAGNES

Les inscriptions se font par email (snudifo61@gmail.com) ou par un formulaire en ligne : ICI

Nous vous fournirons les documents à envoyer à votre supérieur (convocation nominative + la demande d’autorisation syndicale) 1 mois avant le stage (le 12 mars).

Demande d’autorisation d’absence

N’oubliez pas : Participer à un stage syndical est un droit. Utilisons-le ! (12 jours par an)

Bulletin d’adhésion 2021

Stage syndical "connaître ses droits pour mieux se défendre" le lundi 29 mars à Alençon : Ouvert à tous !

Le SNUDI FO 61 organise un stage syndical le lundi 29 mars à l’Union départementale FO, à Alençon (8 place Poulet Malassis), sur le thème suivant : « connaître ses droits pour mieux se défendre ».

Ce stage n’est pas un stage pédagogique mais syndical pour mieux connaître ses droits notamment. Il est ouvert à TOUS (adhérents ou non).

Les inscriptions se font par email (snudifo61@gmail.com) ou viale formulaire dédié en ligne.

Affiche connaître ses droits

A la suite de votre inscription, nous vous fournissons les documents nécessaires qu’il faudra envoyer à votre supérieur :
- convocation nominative,
- demande d’autorisation syndicale (à compléter).

Formulaire d’absence

Cette demande de congé de formation syndicale à votre supérieur hiérarchique est à envoyer au moins un mois avant la date du stage, soit avant le dimanche 28 février à minuit (par mail ou par courrier).

Connaître ses droits est un pré-requis indispensable pour mieux les exercer et apprendre à connaître les rouages administratifs, le déroulement d’une carrière ou encore son statut.

Vous avez droit à 12 jours de stages syndicaux par année scolaire.


SPIP 3.2.8 habillé par le Snudi Fo